Visiter le Japon en 3 semaines, c’est possible !

Une pagode au Japon

Une pagode au Japon

Le Japon, qui veut dire littéralement « origine du soleil »,  est aussi connu sous le nom évocateur de « pays du soleil levant ». Son histoire et sa culture sont particulièrement riches. Sa poésie et sa nature sont luxuriantes. Sa sagesse et sa spiritualité sont profondes. Et ses grandes villes sont exubérantes.

Tokyo, la capitale, comme toutes les mégapoles à travers le monde, recèlent des rues et des quartiers typiques qui sont autant de villages dans la ville.

Fidèle aux traditions, Asakusa est connu pour son temple bouddhiste et sa pagode à 5 étages. Boutiques et échoppes se rassemblent ici et laissent imaginer ce que fut Tokyo à l’époque où elle s’appelait encore Édo.

Le parc Rikugien, avec son lac, ses parterres parfumés et ses grands arbres est une oasis dans la ville. Shibuya, Harajuku, Omotesando et Ginza sont les quartiers incontournables du voyageur assoiffé d’authenticité.

Le voyage se poursuit.

Kamakura, avec son sanctuaire, ses temples, sa forêt de bambous et sa plage, est un éden où il fait bon se reposer.

C’est à Kanazawa que j’ai découvert le quartier des samouraïs de Nagamachi. Une promenade s’impose au  jardin Kenroku-en avant de rejoindre la villa Seisonkaku et Higashi, puis Shima, la maison des geishas.

À Hokkaido la nature offre sa beauté virginale. Cette île, la plus au nord de l’archipel nippon, expose au touriste 71% de forêt et 16% de terres cultivées. J’ai aimé les vertigineuses falaises de Shiretoko et les impressionnantes montagnes de Daisetsuzan.

Kyoto est une autre grande ville moderne. Elle est l’ancienne capitale du Japon. Elle connut le palais impérial. Épargnée par les bombardements des guerres passées, riche de ses monuments historiques témoins de sa riche histoire, elle est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. À voir, entre autres : les cerisiers en fleurs sur le chemin des Philosophes et le château Nijo-jo.

La suite du périple passe par Osaka, étonnante par ses gratte-ciels et son jardin installé au 39ème étage de l’un d’eux.

À une vingtaine de kilomètres, à Himeji, se dresse le plus beau château médiéval du pays. Bien sûr, je ne l’ai pas manqué.

Nara est remarquable par le mont Wakakusa, colline qui surplombe la ville et donne, de son sommet, un point de vue exceptionnel. Au cœur de la ville, j’ai côtoyé les cerfs sika et les daims, en liberté dans son parc de 502 hectares.

Sur la mer intérieure, Okayama est une petite ville traditionnelle, qui arbore un splendide jardin, fidèle au raffinement de l’art japonais.

Mes pas m’ont conduit à Takamatsu, à son château et au  Dogo Onsen, source d’eau chaude vieille de 3000 ans.

Ce voyage de 3 semaines peut se terminer sur l’île d’Okinawa avec, peut-être, un passage obligé à Nagasaki et Hiroshima. Leur parc mémorial de la paix est très émouvant.

Okinawa m’a prodigué ses champs d’ananas, ses falaises et son château de Shuri-jo.

Bon voyage au pays du soleil levant !

Share Button

D'autres articles qui vous intéresseront sûrement :

Laisser un commentaire