Voyage à la baie d’Halong, au Vietnam

Voyage à la baie d'Halong, au Vietnam

Voyage à la baie d’Halong, au Vietnam

Je réalise enfin un vieux rêve : séjourner au Vietnam. Je m’immerge dans ce monde si beau, si particulier, qu’il semble irréel. Pays intact, rustique, simple, il déploie ses immenses rizières baignées de soleil. Il semble flotter hors du temps et de l’espace quand le soleil se couche sur la mer. La splendeur de la baie d’Halong est telle, que l’UNESCO l’a inscrite au patrimoine mondial en 1994. Elle est la destination que j’ai choisie.

Après avoir atterri à Hanoï, je rejoins Haiphong en bus. Douce promenade ensuite sur un bateau pour atteindre l’île de Cat Ba. Le soir venu je reste sur place et passe la nuit dans un bungalow sur la plage. Le paradis ! Afin d’échapper à l’affluence de touristes, je choisis de me rendre à la baie Lan Ha. C’est un secteur assez sauvage, parsemé de nombreuses îles qui me font penser à Robinson Crusoé. Je crois que c’est l’un des meilleurs plans de mon voyage, car s’il est un éden sur terre, c’est sûrement ici. La nature exhibe une beauté virginale des plus époustouflantes. Les petits villages de pêcheurs sont authentiques. Certaines grottes sont encore inexplorées. La mer est calme, les plages de sable fin sont nombreuses. Passer la journée sur une jonque laisse un souvenir inoubliable.

Retour sur le continent, en bateau bien sûr et en traversant la baie d’Halong. La féerie de ce site est marquée par la présence de 1 969 îles karstiques. Les criques et les diverses fantaisies de la nature, inaccessibles aux bateaux, s’approchent en kayak. Les curiosités affluent, comme l’île au Singes ou les villages flottant. La Grotte de la Surprise ou la Grotte des Merveilles sont encore des beautés à ne pas manquer. La population est très accueillante. Il est possible de loger chez l’habitant. Certaines plages sont aménagées, permettant de passer la nuit près de l’eau, dans des huttes très confortables qui offrent le luxe de la douche chaude. La nourriture est abondante et délicieuse. Dès le premier repas les doutes s’estompent.

Pour ciseler le bonheur de mon voyage, je me rends à Hon gai, l’incontournable quartier de Halong. Son marché local permet d’approcher au plus près la population et de sortir des sentiers battus. Une promenade en barque me conduit au cœur d’un étonnant village de pêcheurs, qui témoigne de la vie quotidienne de ces vietnamiens de la mer.

Parce que l’intégration du Vietnam dans la modernité est très lente, ce pays reste pour le voyageur avide d’authenticité une destination privilégiée. La baie d’Halong est considérée comme l’une des plus belles du monde, et le premier site touristique du Vietnam.

Share Button

D'autres articles qui vous intéresseront sûrement :

2 réflexions au sujet de « Voyage à la baie d’Halong, au Vietnam »

Laisser un commentaire